DANGER


CMS63 électricien, dépannage, installation

les dangers du courant électrique

 

sur la personne

Le corps humain se compose d’une grande quantité d’eau. Étant donné que cet élément est un bon conducteur d’électricité, nous le sommes aussi. En cas de contact avec un fil de phase ou de neutre actif, ça peut faire mal ! Pensez à faire appel à un électricien pour un dépannage en toute sécurité.

 

  • QU’EST CE QUE L’ELECTRICITE ?

L’électricité est un déplacement d’électrons grâce à un générateur. Elle peut être transformée en plusieurs sortes d’énergie: force (déplacer un objet ) ; chaleur ; lumière ; sons ; froid ; etc.

 

  • QUELS SONT LES RISQUES DE L’ELECTRICITE ?

Les différents risques sont :

L’électrisation: C’est quand du courant électrique traverse le corps. Tout accident dû à l’électricité est une électrisation.

– L’électrocution: c’est une électrisation mortelle. Elle fait suite à trop d’électricité passé dans le corps.

– Contact direct: c’est le contact d’une personne avec des parties normalement sous tension ou avec des conducteurs d’une canalisation électrique.

– Contact indirect: c’est un contact d’une personne avec des masses mises accidentellement sous tension.

 

LE NOMBRE D’ELECTROCUTIONS :

Dans les années 70, il y avait près de 4000 accidents par an. De nos jours ce nombre est de moins de1500. Bien que le nombre de décès ait diminué, aujourd’hui plus de 25 personnes décèdent électrocutées par an en France. Pensez donc à prendre conseil envers un électricien, même pour un « simple » dépannage.

 

  • LES EFFETS DU COURANT SUR UNE PERSONNE :

Les effets du courants dépendent de l’intensité du courant et du temps de contact:
contact rapide avec petit courant: pas de sensation.
contact rapide avec courant moyen: picotement; limite de non lâcher; tétanisation; brûlures (interne et externe); asphyxie par tétanisation des muscles respiratoire.
contact moyen avec courant moyen: risque de fibrillation (contraction des muscles du cœur ).
long contact avec grand courant: risque important d’arrêt cardiaque.

Il peut y avoir des effets immédiats et des effets secondaires: les effets immédiats sont :
excito-moteurs : Ils stimulent les nerfs au passage du courant.
Secousse électrique : c’est la contraction du muscle provoquée par une excitation unique et brève.
Contraction musculaire : si le muscles n’a pas le temps de ce relâcher cela peut provoquer le tétanos électrique ou le phénomène de contracture permanente.
Tétanisation des muscles respiratoires : Les muscles respiratoires peuvent ce tétaniser si le courant y passe (muscles intercostaux; muscles pectoraux; muscles du diaphragme)

Si il y a coupure du courant immédiatement la respiration redevient normale.

Si non, perte de connaissance et la mort peut survenir en 3 minutes.

Les effets secondaires : Si le courant passe par le cœur ,on peut avoir plusieurs troubles :
– trouble du battement du cœur (tachycardie, extrasystoles)
-des troubles pouvant aller jusqu’à l’infarctus du myocarde (ce type d’effet est très rare)
Troubles auditifs: Si le courant passe par l’oreille-interne, on peut avoir des vertiges et parfois une diminution auditive.

 

  • LES RAISON DES ACCIDENTS DOMESTIQUES

Les accidents domestiques d’origine électrique sont dus, dans la major partie à des défauts d’installations, des imprudences ou un mixte des deux.

Selon l’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE), sur les 7 millions de logements présentant des risques, 30 % sont considérés comme particulièrement dangereux.

Ainsi les conséquences peuvent aller d’un simple coup de jus à l’électrocution, en passant par l’incendie d’origine électrique.

Des problèmes de non conformité

Tout d’abord, les installations anciennes, datant d’avant la fin des années 1960, ne sont pas conçues pour supporter les charges induites par la multiplication des appareils électroménagers. Donc cela conduit à ajouter des prises en surnombre sur des circuits déjà au maximum de leur capacité.

Ensuite pour corser le tout, les protections adéquates (coupe-circuits, disjoncteurs différentiels, mise à la terre…) sont insuffisantes ou aux abonnés absents. Conséquences : les câbles s’usent, s’échauffent, jusqu’à causer des incendies. L’installation n’est pas en mesure d’assurer la sécurité des personnes et des biens.

Des accidents par négligence, maladresse, imprudence, dépannage par soit même…

Pourtant de nombreux accidents surviennent par ignorance, involontaire ou délibérée, de la norme et des règles élémentaires de sécurité.

  • CE QU’IL FAUT RETENIR

 

Lancée en octobre 1969, la norme NF C 15-100 est régulièrement révisée en fonction des avancées technologiques et des nouvelles exigences de confort et de sécurité. Lorsque l’on veut rénover, il convient de prendre en compte les dernières évolutions et faire appel à un électricien, ainsi que pour un dépannage (très important).

 

Les dangers du courant

 

sur le logement

 

Incendies électriques :Risques & Prévention

250 000 incendies d’habitations sont déclarés chaque année, soit 1 incendie toutes les 2 minutes. 25 % des incendies sont dus à des installations défectueuses. La machine à laver, la télévision sont les appareils le plus souvent à l’origine d’un début d’incendie.

Votre logement est-il dangereux ?

S’il date d’avant 1974, il l’est certainement, à moins d’avoir été rénové. En effet, avant cette date, la norme et le contrôle des installations électriques dans les logements neufs n’étaient pas obligatoires. Entre 1974 et 1991, la prudence s’impose, car le disjoncteur 30mA n’est devenu obligatoire qu’en 1991. Enfin, après cette date, les installations ont toutes les chances d’êtres sûres. Vérifiez bien les dates de votre installation électrique car 46% des logements ne disposent pas d’une installation conforme.

Les règles à respecter impérativement

  • Laissez l’accès libre à votre compteur électrique, surtout en cas de dépannage.
  • Demandez l’installation de différentiels à haute sensibilité (type A ou AC de 30mA) afin de protéger les personnes et les objets.
  • Aussi faites relier votre installation à la terre.
  • Par ailleurs, faites poser des prises de terre dans toutes les pièces.
  • Pensez à mettre des prises à éclipses dans les autres pièces afin de protéger vos enfants.
  • Equipez-vous d’appareillages encastrés plutôt que dévissables (interrupteurs, prises de courant, boutons poussoirs,…).

L’entretien de votre installation électrique

  • Remplacez vos vieux appareils par du matériel électrique est ampillé NF.
  • Aussi si votre installation électrique est équipée de fusibles en plomb, remplacez-la par un nouveau tableau électrique, des coupes circuit (ou disjoncteurs) et des interrupteurs différentiels. Les départs d’incendies sont très fréquents sur ce type de fusibles.

La prévention contre la foudre, ça existe aussi !

Cependant, l’installation d’un parafoudre au tableau général vous protégera et protégera vos appareils (hifi, TV, vidéo, informatique…).
Ainsi le parafoudre est même obligatoire dans certaines régions et sur les bâtiments. En somme, faites installer votre parafoudre par un électricien professionnel.

En cas d’orage, de foudre :

  • Tout d’abord débranchez l’alimentation secteur de vos appareils
  • De même débranchez les appareil connecté par le réseau téléphonique (modem, box…),

Les bons réflexes

  • Maintenez votre installation électrique en bon état en faisant appel à un électricien pour un dépannage.
  • Faites installer un détecteur de fumée ou détecteur d’incendie. Le détecteur de fumée alerte dès la formation de fumée dans une pièce. Il permet donc d’avertir les occupants d’un logement dès que l’incendie se déclare pour leur permettre de maîtriser le départ du feu ou de fuir sans être victimes des émanations, diminuant ainsi considérablement le taux de mortalité. Ainsi il s’agit d’une obligation légale : « L’occupant ou le cas échant, le propriétaire d’un logement doit installer dans celui-ci au moins un détecteur avertisseur autonome de fumée. Il doit veiller à l’entretien et au fonctionnement de ce dispositif. Par ailleurs, il faudra transmettre à l’assureur du logement une déclaration de détecteur de fumée » ( Art . L 129- 8) . Effectivement, la majorité des incendies domestiques peut être évitée si les victimes sont alertées dès le début de l’incendie, et si elles savent réagir face au feu.
  • Donc pour être efficace, le détecteur doit être installé à proximité des zones de sommeil et/ou les zones a risques et de préférence par un électricien.
  • Ensuite équipez-vous d’un parafoudre posé par un électricien.
  • Ayez en tête le numéro d’urgence des pompiers : 18.
  • Ne tentez pas de lutter seul contre le feu sans avoir appelé les secours.

 

 

Si vous avez des questions en plus, ne pas hésiter à nous contacter ici.

 

 

électricien : les risques d'une mauvaise installation (dépannage)

les risques d’une mauvaise installation

électricien : les risques d'une installation non adapté (dépanage)

les risques d’une installation non adapté

électricien : les risques d'une installation trop ancienne (dépannage)

les risques d’une installation trop ancienne

 

CMS63 électricien, dépannage, installation